Tabagisme passif

Confinés et prisonniers de la fumée

Le tabac continue à tuer chaque jour plus de 200 fumeurs ainsi qu’une dizaine de Français confrontés contre leur grès à la fumée de ce poison mortel.

Que ce soit à la maison, au travail ou aux terrasses de cafés et de restaurants, dans les abribus, dans les stades, à la plage, et même dans les files d’attente, il n’est plus concevable que le législateur et la justice continuent à privilégier l’exercice d’une liberté individuelle qui pourrit la vie de 80% de la population tant en termes de bien-être que de santé.

Si le confinement a permis aux salariés d’échapper aux ambiances enfumées qui règnent dans certaines entreprises, il a en revanche démultiplié les nuisances de voisinage dans les lieux d’habitation. Mais, plus qu’ailleurs, dans ces deux situations se retrouve la même invraisemblable légèreté avec laquelle juge et législateur restent insensibles à la détresse extrême de millions de personnes. Ne pas faire évoluer la loi ou refuser d’en contrôler ou sanctionner correctement les dérives relève, au mieux, d’une profonde méconnaissance de situations innombrables dans lesquelles règne une détresse extrême.

Ne nous y trompons pas, le fumeur est, lui aussi, victime de ce laxisme qui permet aux fabricants de mort de poursuivre leur entreprise de séduction des plus jeunes et des plus faibles ou d’utiliser des pratiques nouvelles dans le seul but de ramener au tabac ceux qui voudraient en sortir sous le fallacieux prétexte de les aider à en sortir.

Alors, tous ensemble, réagissons pour obtenir que cette situation disparaisse le plus vite possible et que la génération qui arrivera à sa majorité en 2032 soit la première génération sans tabac.

2 comments

  1. Merci, je subis la fumée dans mon balcon, mitoyen à un drogué fumeur qui refuse, au contraire, plus on lui parle, plus il devient agressif et plus il se rapproche de notre balcon!!

    J’en ai marre, étudiant étranger, j’ai limite envie de quitter le pays tant la loi pour se défendre est inexistante!!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.