Consommation Santé Tabac

Manipulation pour discréditer le paquet neutre

15 aout 2017 : Une déferlante d’informations concordantes inonde les revues de presse : le paquet neutre serait inefficace puisqu’en comparant les ventes des premiers semestre 2017 et 2016, les ventes de tabac auraient augmenté de 9.2%.

 

Si l’un des objectifs du paquet neutre est de contribuer à la régression de la consommation de tabac, il n’en est pas l’objectif principal. En effet, sa vocation première est de rendre le tabac moins attractif en privant les industriels de leur dernière possibilité de communication par l’image sur les emballages. Sachant combien les plus jeunes sont sensibles à l’impact des images, cette restriction devrait avoir un effet destructeur sur le rite de passage à l’âge adulte par le tabagisme ; il ne faut cependant pas en attendre un effet choc, en France,  sur la consommation globale qui, elle, dépend essentiellement d’une forte augmentation des prix

 

Après l’homologation des prix de février, une nouvelle fois en stagnation depuis 2014, celles de mai et de juillet se traduisent globalement par des diminutions et particulièrement pour les prix les plus bas, comme le constate le tableau de bord de l’OFDT. S’il est avéré qu’une forte augmentation des prix entraine une forte diminution de consommation, pourquoi une faible diminution des prix n’entrainerait-elle pas une faible augmentation de consommation ?

 

Ce qui est grave dans cette action organisée de grande communication, c’est de constater la facilité avec laquelle des professionnels de l’information, ceux qui devraient nous aider à détacher le vrai du faux, ont repris intégralement une argumentation spécieuse sans même vérifier que la référence officielle (OFDT) à laquelle elle était rattachée était totalement différente des informations fournies par ceux qui confondent liberté de vivre avec liberté de tuer.

Les chiffres de l’OFDT relatifs aux 1er semestre 2016 et 2017 :
Consommation comparées de cigarettes :          +0.5%
Consommation comparées de tabac à rouler :   -3.7%
Prix le plus bas d’un paquet de cigarettes :         -3.3%

Sur les données de l’OFDT, en prenant l’hypothèse qu’une cigarette contient 0.8 grammes de tabac et en appliquant ce grammage aux cigarettes roulées, le tonnage total du premier trimestre serait

  • Pour 2016 : 22 418 tonnes
  • Pour 2017 : 22 336 tonnes
  • Ce qui représente une chute de consommation de 0.34%

 

Je suis persuadé qu’à l’avenir les journalistes, qui n’ont aucun intérêt à voir prospérer une industrie qui tue un de ses consommateur sur deux, auront à cœur de vérifier les informations qu’ils reçoivent, même si cela risque de les priver d’une agitation médiatique en période de vacances.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.